Dans une architecture Cloud, les données et informations occupent une place d’une grande importance. Leur sécurité doit par conséquent être assurée, ce qui implique l’adoption des meilleures pratiques dans ce sens. Les informations conservées dans le Cloud bénéficient donc d’un sceau de confidentialité, et de conformité. Le Cloud Compunting est en perpétuel changement, raison pour laquelle la sécurité en son sein occupe une place non négligeable. Que faut-il savoir à ce propos ?

Les fondements de la sécurité du Cloud  


Il existe une forte relation d’interdépendance entre les différentes ressources du Cloud Compunting. Leur forte distribution ne permet pas de dissocier le cloud et la sécurité. En effet, miser sur les pare-feu classiques et sécuriser le périmètre réseau montrent rapidement leurs limites dans ce contexte. Le Cloud Computing exploite plus dynamiquement les ressources partagées pour fournir automatiquement les ressources :

  • Pour le stockage ;
  • Du réseau ;
  • Pour les calculs selon les besoins.

Aujourd’hui, il se remarque une forte connexion entre les différents environnements dédiés au Cloud. Assurer la sécurité d’un périmètre devient par conséquent très difficile. Cette situation n’est certes pas sans avantages, mais elle accroit aussi les risques liés à la sécurité. En effet, la surface d’attaque potentielle devient bien plus importante. C’est pour cette raison que des sujets comme celui-ci sont plus que jamais d’actualité.

Avec les meilleures options de sécurité du Cloud, les entreprises peuvent ainsi exploiter pleinement ses avantages dans les applications quotidiennes. Les risques sont ainsi réduits au maximum.

Sécurité du Cloud et avantages

Comme ici, la sécurité du Cloud est un sujet qui reste toujours d’actualité. Les raisons qui le justifient sont surtout liées à ses avantages à savoir :

  • La protection contre les attaques : les entreprises qui se servent du Cloud ont besoin d’être à l’abri des hackers et autres attaques DDoS ;
  • La sécurité des données : avec un Cloud renforcé, les données sensibles sont sécurisées avec des techniques comme le chiffrement qui empêchent leur divulgation ;
  • La disponibilité améliorée : plusieurs options de sécurité du Cloud font bénéficier d’un service de surveillance et de support pour gérer les problèmes de sécurité ;
  • Le renforcement de la fiabilité : elle est rendue possible grâce à des fonctions incluses de redondance ;
  • Le respect des lois autour du Cloud : il est garanti par les fournisseurs de Cloud par le support et la sécurité.

Comment fonctionne la sécurité du Cloud ?


Notez qu’elle fait usage d’une panoplie assez diversifiée d’outils et de techniques. Il n’est donc pas possible d’expliquer de façon générale en quoi consiste le fonctionnement de la sécurité du Cloud. Le plus important est que seuls les utilisateurs accrédités peuvent accéder aux informations conservées dans le Cloud. À cette fin, les entreprises se servent de divers outils et stratégies dont :

  • La micro-segmentation ;
  • Le pare-feu de nouvelle génération ;
  • Le chiffrement des données ;
  • Les informations sur les menaces, prévention et surveillance.

Les informations contenues dans le Cloud sont ainsi véritablement à l’abri des accès non autorisés. Comme vous avez pu le constater, la sécurité du Cloud est d’une importance capitale. Elle ne concerne d’ailleurs pas que les utilisateurs, mais est bien un enjeu mondial aujourd’hui.